Soutenez nos projets

A4-Chloe-mons-recadre.jpg

photo Pierre Terrasson

 

◇ à l'occasion du vernissage de l'exposition "Pierre Terrasson expose ses photo DARK SIDE"

Chloé Mons donne un concert à Arcades vendredi 7 octobre à 21 h

Une séance de dédicace de son album Walking est prévue à l'issue .


Entrée pour le concert 15 € / 10 € étudiants
Réservations : (dans la limte des places disponibles)
02 47 66 25 65
par mail : arcades.institute@orange.fr

 

mons-info-cover-CHLOE-MONS-walking.jpgSon album Walking : Choé Mons, se déplace librement sur les territoires musicaux et va à la source des sons qui la traversent.
les sensations moites et les univers sonores ramenés de ses nombreux voyages en Afrique qu’elle transporte par delà l’océan. Les marécages de Casamance et de Guinée Bissau se confondent avec les bayous de Louisiane. Chloé Mons se fait mémoire de cette musique noire américaine, venue de très loin de l’autre côté dela mer. Yann Pechin, complice fidèle, est à la guitare. C’est un blues tantôt brutal, tantôt chaloupé qui rythme ses pas, ainsi que les nôtres dans un même mouvement aussi essentiel que celui de marcher, celui d’avancer.

photo de l'album Pierre Terrasson

CHLOÉ MONS sa biographie

Née à Lille en décembre 1972, Chloé Mons a grandi dans un univers de rock'n roll, d'art contemporain et de cinéma, avec des parents collectionneurs et éclectiques. Sa rencontre avec le photographe américain Tom Sewell est fondatrice. Pendant six ans, elle devient sa muse et pose pour lui entre Mysore et Venise, Paris et Hawai. En 1992, elle choisit de se consacrer au théâtre et entre au Conservatoire national de théâtre de Lille où elle restera 4 ans. Elle soutient à Paris une maîtrise de cinéma en 1997, et est choisie la même année par Jacques Audiard pour figurer dans son clip de « La Nuit je mens » d'Alain Bashung. S'opère une grande et longue rencontre sentimentale et artistique avec le chanteur. Ils enregistrent en 2002 leur version du Cantique des Cantiques et plus tard, en 2006, Alain Bashung lui prêtera sa voix dans La Ballade de Calamity Jane, que Chloé Mons adapte, écrit et compose.

Parallèlement, Chloé Mons produit son premier disque en 2006, « Chienne d'un seul», et donne une série de concerts dans toute la France.
Depuis 2007, elle collabore avec Myriam Mechita, plasticienne, pour un film expérimental où l'image se mêle au chant.

En 2009,elle sort un nouvel album "Par La Rivière".Depuis,Chloé est sur les routes avec son ukulélé et son électricité.


Puissante et même souvent chamanique, Chloé nous emmène sur un terrain ancré dans la tradition folk. Mais elle ne chante pas le blues, elle chante "son" blues gorgé d'expérimentations exigeantes et d'attitudes punk

 

"Chloé Mons"...

« Une crinière blonde abrite un chant revenu d'un long voyage. Celui qui n'oublie rien des recoins de la violence des sentiments. Si un jour vous croisez le blues de Chloé Mons, vous aurez la preuve d'un fort signe de vie. »
Alain Bashung (son mari)

 

« Chloé occupe l’espace sonore avec une présence et une force saisissantes. Elle est un mélange totalement original de puissance brute et de poésie sophistiquée qui fait corps avec un accompagnement musical minimaliste dont l’intensité et le relief sont à sa mesure. »
Francoise Hardy


« Chloé Mons n'est pas seulement la muse égérie de mon ami et chanteur préféré. Elle est cette voix qui a su donner chair à l'un des plus beaux chants d'amour qui soient, le cantique des cantiques. Elle est cet ange punk qui n'a jamais froid aux yeux et est partante pour toutes les aventures, de Sarajevo au Nevada, armée désormais de son seul ukulélé. Ne vous fiez pas trop à sa blondeur resplendissante: don't forget, her name is Calamity!"
Rodolphe Burger


« Elle est souvent seule sur scène, blonde, ne sourit pas et joue d’un uke-Dobro rouge. Parfois elle chante comme Karen Dalton. En fait, elle me fait penser a Nancy Spungen. Qui, elle, ne chantait pas. Et Je n’y peux rien, c’est ainsi. Toutes les deux, parait’il, sont ou furent de méchantes filles. Et c’est très bien ainsi »
Patrick Eudeline


« À chloé Mons.
Qu'elle ne se lave pas pendant 3 jours
Qu'elle cache du chocolate sous ses draps c'est comm'ça que jeu la vois Fée...
comm 'Marilyn, ne change pas. »
Christophe

 

mail remerciements

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :