Publié par arcades-institute.over-blog.com

Bonaventure-web

réservez dès maintenant par mail

La Musique :
Des danses typiques de la Renaissance (Pavanes, Gaillardes, Allemandes,
Bransles), des Fantaisies pleines de poésie pour le luth, des chansons joyeuses,
le tout en solo ou en duo de luths, ou luth et chant, ou luth et guitare
Renaissance …
OEuvres françaises de Le Roy, Attaignant, Morlaye, compositeurs du temps de
François Ier
OEuvres allemandes de Neusidler (maintes fois édité à Venise, Francfort et
Strasbourg vers 1530-1540), Heckel (actif vers 1560), Finck (Compositeur,
théoricien de la musique, organiste à Wittenberg)
Les Textes : Sonnets et nouvelles croustillantes de Bonaventure des Périers
Né vers 1510 en Bourgogne, mort en 1543 ou 1544 à Lyon, il est auteur de
nombreux contes.
Après une formation d’humaniste, il collabora en 1534 à la traduction de la Bible
de Jacques Lefèvre d'Étaples, parue en 1535, et travailla avec Étienne Dolet. En
1536, il entra au service de Marguerite de Navarre ou (d’Angoulême), soeur de
François Ier, en qualité de valet de chambre. Il publia des poèmes, défendit
Clément Marot. D’après un texte d’Henri Estienne de 1566, des Périers se
serait suicidé en se jetant sur son épée.


Les interprètes
Pascale Boquet (1m54)
Ayant approfondi son approche du luth au contact de Hopkinson Smith et Paul O'Dette,
elle a joué et enregistré au sein d'ensembles tels que l’Ensemble Guillaume de Machaut,
Les Ménestriers, La Compagnie Maistre Guillaume, La Grande Ecurie et la Chambre du
Roy, Le Concert Spirituel etc ... Elle est actuellement membre des ensembles Doulce
Mémoire et Les Witches (Musique Renaissance) et joue régulièrement avec diverses
formations telles que La Compagnie Outre Mesure, La Compagnie Théâtrale de la Cité,
les ensembles A sei voci, Le Concert Brisé et Faënza.
Titulaire du C.A de Musique ancienne, elle a enseigné dans de nombreux stages,
intervient régulièrement dans plusieurs conservatoires, et est actuellement professeur de
luth, musique d’ensemble, accompagnement et improvisation au CRR de Tours. Elle est
l'auteur d'une méthode de luth, de nombreux recueils pédagogiques, et, depuis 2005, elle
s'occupe activement de la Société Française de Luth.
Mars 2011 : sortie de son CD "Du mignard Luth..." (à la SFL) : Fantaisies, chansons et
danses françaises et italiennes de la Renaissance.


Rainer Luckhardt (1m94)
1971 : Études de guitare classique au conservatoire de Wuppertal et Cologne, puis en 1973
à la Musikhochschule de Hanovre. Au cours de ses dernières années d’étude, il s’intéresse
au luth et sa musique, et devient le premier étudiant à Hanovre ayant joué une partie de
son examen sur le luth. Pendant les années suivantes il prend des cours privés chez Konrad
Junghänel et Anthony Bailes, et participe à plusieurs grands festivals comme luthiste
(Herrenhäuser Festspiele Hanovre, Opera de Offenbach, Festival de Mechelen, etc.)
1983 - 1985 : Perfectionnement en luth et basse continue chez Eugen Müller-Dombois et
Hopkinson Smith à la Schola Cantorum de Bâle. Depuis, il participe à de nombreux
concerts, soit en orchestre baroque, soit en groupe de Musique Renaissance ou musique
de chambre dans de nombreux pays d’europe (Angletrerre, Belgique, France, Italie,
Danemark, Suisse, Espagne, etc.).
1990 : Il commence à créer des spectacles avec son groupe Passo e Mezzo, qui mêle
musique ancienne et littérature (ou personnages de la Renaissance ou du baroque), le tout
avec mise en scène, costumes, lumières, etc ; par exemple : l’histoire de Faust, un spectacle
autour Miguel de Cervantes, un spectacle médiéval de textes et musiques du Manuscrit de
Colmar, puis Cyrano de Bergerac, etc. Ces spectacles ont été joués à Fribourg en Brisgau,
Colmar, Schloß Tirol (Italie), Festival de Copenhague, Festival de Ekhof Theater Gotha
(Allemagne). Avec un programme solo (ou chant et luth) sur la vie de Frank Wedekind
(fin 19e siècle), il se produit en Allemagne et Suisse entre 2008 et 2010.
Depuis 1995, il s’occupe de la Seicento-Edition, qui publie surtout de la musique pour luth.

Commenter cet article