Soutenez nos projets

Vendredi 9 juin 20h30 Paul Léautaud ou le plaisir d’être soi-même !

Vendredi 9 juin 20h 30 (gratuit)

Paul Léautaud ou le plaisir d’être soi-même !
(Quelques lectures des Entretiens radiophoniques de Paul Léautaud avec Robert Mallet)

Mise en textes de Bruno Lavillatte
Denis Ganay est Robert Mallet
Bruno Lavillatte est Paul Léautaud


Il faut rendre hommage à Paul Léautaud [1872-1956]. Plus que jamais, il faut lui tirer notre bonnet. La fulgurance décapante de ses jugements sur la société et ses contemporains constitue une bouffée, non pas d’oxygène pur, mais une aspiration profonde de protoxyde d’azote conduisant à l’ironie sur soi-même et sur le monde. A une époque où chacun se croit indispensable, Léautaud nous rappelle, malgré quelques errances, que nous ne sommes pas grand-chose si nous ne portons pas sur nous un regard critique affiné au scalpel. Un regard d’entomologiste et sans complaisance. Dans ses entretiens radiophoniques avec Robert Mallet [28 entretiens, 1950] – ici nous laissons de côté son Journal littéraire dans lequel, dit-il, « je ris de moi » - Léautaud se présente tel qu’en lui-même il se découvre en même temps qu’il parle. Qu’il cause. Et les critiques de jadis ne s’y trompent pas : « « Le vieux, c’est Mallet, le jeune, c’est Paul Léautaud ». Il faut rendre hommage à Paul Léautaud car, derrière la lucidité de son analyse, se dévoile le vrai moteur de toutes actions humaines : le plaisir à n’importe quel prix. 

B. Lavillatte 

Entrée libre (sans réservations).
Arcades Institute
8 place d ela monnaie tournois 37000 Tours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article